Syracuse
FORESTUS: la saga(1)
FORESTUS: la saga(2)
Biographie de Shudus
Entourage de Shudus
Syracuse
Entrez dans la domus
Codex de Rome
RomeJPEM et liens
Syracuse : de la grandeur à l'asservissement !

I - Description et particularités:

Ville principale de Sicile, véritable grenier à blé
En effet de vastes plaines autour et au sud du Vesuve produisent beaucoup de blé.

Syracuse dispose de deux ports, le port Lakkion où se situe une grande darse et le Grand Port de
l’autre côté de « l’isthme ». Elle est entourée de murailles imposantes reconstruites depuis la prise par Carthage.
Au Nord, dans le quartier de l’Achradiné, se trouve un magnifique Temple consacré à Apollon. Vers l’Ouest, non loin du Grand Port se situe l’Agora de la cité. Au Sud, il y a le riche quartier de l’Ortygie où tous les personnages importants de Syracuse possèdent une demeure.

Le port Lakkion est de moyenne importance et semble servir en priorité à la flotte de guerre. Le Grand Port a donc une vocation principalement commerciale. Les capacités semblent identiques voir peut être supérieur à celle de Naples !

Villes de commerçants, d’artisans et d’exploitants agricoles. Ses sous colonies la fournissent en matière première, qu’elle transforme et vend. C’est de là qu’elle tire l’essentiel de sa richesse et par conséquent de sa puissance…


II_ Historique de Syracuse:

Colonie fondée par Corinthe en 19 auc (hj: = 734 av JC. ) sur une presqu'ile à l’extrême sud de la grande plaine du sud de l’Etna, en bordure du plateau sicilien producteur de toutes sortes de minerais

Syracuse a fondé les sous colonies de Acrai, Heloros, Caramine.

Elle fut donc tout d'abord colonisée par les grecs. Les populations autochtones existent encore dans l'intérieur, mais il y a une très bonne mixité entre elles et les grecs des cotes.

Carthage est arrivée plus tardivement et a fondé 6 colonies à l'Ouest (Mazara, Lilybaeum, Drepanum, Emporium Sagestanorum, Hyceara et Panormus). Eux aussi vivent en bonne intelligence avec les autochtone de l'intérieur.

Syracuse n'a jamais été gouvernée par un roi. Il s'agissait d'un république fréquemment renversée par un
Noble que se faisait nommer Tyran (ie Dictateur).


Le dernier était Héracles. Il dirigeait les forces Syracusaines pendant le Siège de 255-260.(un dictateur:) Quand Syracuse est tombée, on a perdu sa trace. Plusieurs rumeurs courent à son sujet. On dit qu'il alla défendre la cité jusqu'au bout et qu'il mourut au combat. D'autres disent qu'il aurait été fait prisonnier et aurait été amené à Carthage. Certains disent aussi qu'il aurait prit fuite et qu'il aurait rejoint les Tarentais. on dit même qu'il a formé la résistance Syracusaine.

Syracuse resta sous dépendance carthagénoise de 260 jusqu en 319 où les macédoniens s en emparèrent.

Syracuse devint alors la capitale de l Hegemonie de la Grande Grèce (Italie du Sud et Sicile) dont le chef est l’Archonte de Syracuse. La Grande Grèce a de forts liens avec la Thessalie, puisque c’est le Roi de Thessalie qui a créé de toute pièce cette entité suite à la guerre de Tarente contre Rome et de Sicile contre Carthage.


Le seul axe politique fut alors de tenir tête à Carthage, et fédérer autour de cet unique objectif toutes les Cités prêtent à rejoindre ce combat, quitte à les « obliger » à s’unir à elle par des moyens divers et variés, commerciaux, sentimentaux, politiques, voire militaires…
Dans ce but, Syracuse recruta toutes les « bonnes » têtes scientifiques du bassin méditerranéen, tous les « militaires » d’expérience… et les découvertes de Syracuse pourraient changer la face du monde…

A ce moment là, les principaux personnages de Syracuse était le tyran Heron aidé par un Conseil privé de 5 membres :
-Le général Peronas, chef des forces armées unifiées de Sicile et chef de la garnison de la ville,
-L’amiral Skyhès, chef des Flottes de Sicile et chef de la Flotte de Syracuse,
-Le riche commerçant Acteon, pour le commerce,
-Le grand propriétaire Xenocrate, pour l’approvisionnement de la ville en matières premières,
-et Pylade, ami personnel de Heron, éminence grise, chargé de la politique extérieure.

La ville fut reprise par Carthage à l'été 342 après deux ans de siège marqués par la participation du Navarque Romain Plinius à l'attaque de la flotte syracusaine contre qui Rome n'était alors officiellement pas en guerre, d'après le sénateur Varus.

L'armée punique renforcée de mercenaires gaulois et numides ( 20000 hommes environ) fut menée par Hannibal, fils ainé du suffète de l'époque Hamilcar, et Hieromoun; la flotte était dirigée par Hasdrubaal, 2eme fils d'Hamilcar et réussit à vaincre la flotte syracusaine, le blocus et les premières victoires terriennes permirent alors à l'été 340 d'établir le siège de Syracuse qui capitula après deux ans et l'assaut général final malgré l'héroïque résistance de milliers de syracusains affamés et affaiblis .
Hannibal fut alors nommé Gouverneur de Sicile.


Résumé:
19 à 260: Syracuse alternativement dirigée par des Tyrans ou sous forme de république
260: Carthage conquiert la Sicile
319: Syracuse, capitale de l'Hegemonie de la Grande Grèce après invasion macédonienne
342: Sicile de nouveau Punique


Colonies siciliennes de Syracuse:
Acrai :
Sous colonie de Syracuse, seule Cité établie à l’intérieur des terres, sur le plateau sicilien. Essentiellement minière, approvisionne Syracuse en minerais… et en eau potable.
Toute sa politique est soumise à la politique de Syracuse.

Heloros :
Sous colonie de Syracuse, établie à la pointe sud de la Sicile. Cité stratégique, essentiellement agricole qui ravitaille Syracuse en produits de la campagne.
Toute sa politique est soumise à la politique de Syracuse.

Camarine :
Sous colonie de Syracuse, sur la côte sud-ouest. Mi-agricole, mi-minière. Ravitaille en matières premières la métropole Syracuse.


Carte de Sicile disponible à :

http://img30.imageshack.us/img30/1081/sicileofficielle.png

Bienvenue à la domus FORESTUS